le printemps

Printemps

Alors qu'on ne s'y attendait pas, soudain,
Un oiseau chante dans le petit matin !
La pelouse en son sein, mine de rien, arbore
Et accueille les primevères multicolores...
Le passant s'inquiète, quel est ce bruit ?
Dans le ciel, arrivent les premières escadrilles,
Des oies volent, vers le nord par centaines ou par mille
Nous saluant au passage de leurs grands cris

C'est le printemps qui est revenu
Tout doucement à pas menus,
Il nous surprend par son enchantement
Et chacun en profite avec ravissement
C'est la saison, du renouveau, des amours,
La nature se pare de ses frais atours
Comme une jeune fille, elle fait la belle
Et donne à notre vie une gerbe d'étincelles

Françoise-Michèle Oignet
Mars 2008

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×