Deuxième chance

Sur la mousse, protégés par l'intimité du sous-bois,
Aux jeux de l'amour, nous nous livrons toi et moi.
Avec maladresse, mon corps avec le plaisir renoue,
Mes soupirs, étouffés par le tumulte autour de nous,
La Nature en fanfare accueille nos retrouvailles,
Tandis que de plaisir, mon corps entier tressaille...

Combien de fois ai-je songé à ces tendres instants,
Privée de nos étreintes, toutes ces années durant,
Ta bouche m'embrasse avec une ardente douceur
Je me livre tout entière, sans retenue, sans pudeur,
Dominée par cette faim de toi, de raison je n'ai plus,
Je retrouve avec délice, le goût du fruit défendu...

Aujourd'hui, jetons au vent les chagrins et rancœurs,
Oublions le temps maudit des cris, des pleurs...
A l'aube de notre vieillesse, à nouveau réunis,
Ensemble, repartons sur les chemins de la vie
Ne gâchons pas ce temps si précieux, limité sans conteste,
Devant nous regardons, aimons-nous et oublions le reste

Françoise-Michèle

juillet 2008

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. sarang 17/10/2008

Bonjour,
La nature complice, témoin des corps qui s'embrasent.
Et ce corps qui frétille...
Oublier le passé et renaître...vivre à nouveau une histoire....
Bien à toi.
Et merci pour cette poésie :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×