Télé privée

C'est la fête tous les jours, dans mon jardin à l'abandon...
Les arbustes aux baies rouges dont j'ai oublié le nom,
Avec les années se sont allègrement multipliés.
Les animaux aujourd'hui, profitent de cette nature ainsi libérée.
Les oiseaux du ciel, chaque jour, à mon restaurant s'invitent.
Les mésanges bleues ou charbonnières tapent à la vitre.


Effrontés et peu farouches, les pierrots, se chamaillent
Coups de bec ou d'ailes, tous veulent faire ripaille !
Le rouge gorge un habitué des lieux, est un grand paresseux,
Pas de jardinier pour retourner le sol, il se contente comme il peut.
Tandis que trois chats frustrés, les moustaches en avant,
Derrière la fenêtre, miaulent en claquant des dents !


Dans mon paradis, c'est ainsi, les règles sont établies.
Les espèces cohabitent pour ma joie infinie...
Mais qui aujourd'hui, s'aventure sur la terrasse ?
Un hérisson ! Pour lui ici, aucun danger, aucune menace,
De la pâté du chien, il va faire sans complexe, un festin,
Dans le désordre et la paix du jardin, de ces frères il n'a pas le destin !


Les tourterelles, leur nid dans le prunier, pour l'hiver ont déserté
Dans le sapin, pour l'hiver elles se sont réfugiées
Deux gros ramiers, viennent aussi pour glaner
Perchés sur la cheminée, je les entends roucouler.
Au loin, j'aperçois à l'orée du bois, des chevreuils qui broutent
Tandis que quelques faisans rescapés, picorent sur le bord de la route


Assise près de la baie vitrée, mon ouvrage sur les genoux,
Je profite de ce spectacle à mon cœur si doux.
Chez moi, la fenêtre la journée a remplacé la télé,
C'est ainsi que je vous offre ce documentaire animalier

 

Françoise-michèle

2008

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site